De nouvelles règles pour le stationnement payant

    De nouvelles règles pour le stationnement payant

    Alors que de nombreuses villes ont profité de la loi de dépénalisation du stationnement pour augmenter le tarif de l’amende fixée actuellement à 17€ par l’Etat, les élus du Vésinet ont eux décidé de ne pas faire évoluer cette tarification. Explications.

    La réforme de l’Etat sur le stationnement payant dans les rues prend effet au 1er janvier 2018. A cette date, on ne parlera plus d’amende liée au stationnement mais de forfait de post-stationnement (FPS). En effet, le stationnement payant, autrefois géré par l’Etat va dorénavant consister en une occupation du domaine public, gérée par chaque collectivité. Chaque ville est ainsi libre de fixer le montant de la pénalité infligée en cas de non paiement du stationnement, ce qui explique que certaines communes à l’image de Paris ont défini de nouveaux montants, parfois fortement à la hausse. Au Vésinet, le forfait de post-stationnement restera au même montant que le prix de l’amende actuelle, c’est-à-dire 17€ si vous ne réglez pas votre stationnement. Cette stabilité du prix consiste en la volonté municipale de ne pas taxer davantage encore les automobilistes. En revanche, si vous avez réglé une partie de votre stationnement mais que vous dépassez le délai, vous payerez les 17€ moins le versement déjà acquitté. Par exemple, vous avez payé 4 euros de stationnement. Vous dépassez l’heure limite du stationnement. Vous aurez alors à payer non pas 17€ mais 17€ – 4€, soit 13 euros. De plus, la Municipalité a décidé de maintenir la même grille de tarification du stationnement au Vésinet.