Une eau du robinet adoucie contenant mois de calcaire

    Une eau du robinet adoucie contenant mois de calcaire

    En septembre dernier, Suez a inauguré sa nouvelle unité d’adoucissement collectif de l’eau potable, située au Pecq-Croissy. Cette usine de production dessert une vingtaine de communes dont Le Vésinet.

    Schéma de l’usine du Pecq-Croissy

    Elle apporte un bénéfice conséquent pour tous les Vésigondin(e)s en leur permettant d’avoir désormais accès à une eau potable adoucie de meilleure qualité pour notre quotidien et notre santé sans impacter la facture des abonnés.

    Cette eau potable conserve les minéraux. Elle est source d’économies, de confort et de préservation de notre environnement.

     

    Une eau moins chargée en calcaire

    Moins chargée en calcaire, l’eau adoucie permet de :

    • Prolonger la durée de vie des appareils ménagers
    • Réduire la surconsommation de produits d’entretien
    • Empêcher l’apparition de problèmes cutanés
    • Eviter les problèmes d’usure prématurée des canalisations
    • Economiser sur les produits d’entretien (estimation : 50€ à 100€ par année)

     

    La décarbonatation

    La décarbonatation est obtenue par l’ajout d’un mélange de soude et de sable fin sur lequel vient s’agréger le calcaire. Combinés, ces deux éléments vont constituer des cristaux de calcaire qui vont s’accumuler pro- gressivement à la surface pour former des billes facilement décantables.

    Ce procédé permet à l’eau de l’usine du Pecq/Croissy de passer d’une valeur du titre hydrotimétrique (T.H.) de 27,5°F à 15°F. Ce e technologie de décarbonatation permet d’éliminer l’équivalent de 13 kg de calcaire par an et par foyer dès l’étape de production de l’eau potable. Le calcaire récupéré est alors exploité en remblais ou en cimenterie.

    A grande échelle, cela permet de valoriser pas moins de 2 000 tonnes de calcaire chaque année !

     

    L’eau au Vésinet, c’est :

    • 1 061 000 m3 d’eau potable consommée par an
    • 3 900 abonnés
    • 76 km de réseau

    Pour nos lacs et rivières : 450 000 m3 d’eau dont 200 000 m3 provenant du forage à proximité du lac de la Station.