Chenilles processionnaires : attention, ça pique !

    Chenilles processionnaires : attention, ça pique !

    Depuis quelques années, nous sommes confrontés à l’arrivée d’un insecte parasite, la chenille processionnaire du pin et dans une moindre mesure celle du chêne.
    Ces chenilles sont urticantes et peuvent donc poser des problèmes de santé, aux humains comme aux animaux.

    L’échenillage qui consiste en la suppression des nids s’ils sont atteignables, doit être faite par des professionnels tant pour l’emploi de produits que pour la destruction mécanique des nids sur les arbres que pour la pose soigneuse de pièges sur les troncs. Ces opérations se réalisent le matin «  à la fraiche » car les processions font des aller-retour par temps clément.

    À noter que les mésanges peuvent consommer environ 150 à 200 chenilles jours ! (si vous ne les nourrissez pas).

    Pour lutter contre cette prolifération, la Ville a installé des nichoirs à mésanges sur des arbres ciblés, afin que celles-ci se sédentarisent et consomment les chenilles.

    Vous êtes invités à être vigilant et à vérifier aux alentours des pins et des chênes, avec précaution, la présence des chenilles sur votre terrain.

    Pour aller plus loin :
    Fredon.fr – La chenille processionnaire du pin. 
    Anses.fr – Les chenilles processionnaire du pin et du chêne.